oncologie Tunisie
  • 35
  • 0

La radiothérapie est l’une des techniques les plus courantes de traitement du cancer. Elle consiste à appliquer des rayons à haute énergie pour localiser, détruire les cellules cancéreuses et les empêcher de se multiplier. En fonction de votre cas, nos radio-oncologues vont vous recommander le type de radiothérapie adapté pour vous débarrasser efficacement des tumeurs. Dans cet article, nos spécialistes vous expliquent certains des types de radiothérapie les plus courants et comment ils sont utilisés. 

Les différents types de radiothérapie 

Tumeur près des organes sensibles 

Certains types de radiothérapies sont utilisés pour traiter les cancers près des organes sensibles.

Quatre types de radiothérapie sont fréquemment utilisés lorsqu’une tumeur se trouve à proximité d’organes sensibles. Ceux-ci peuvent être utilisés pour traiter de nombreux types de cancer :

  • La radiothérapie conformationnelle 3D utilise des scanners tridimensionnels pour déterminer la forme et la taille exactes de la tumeur. Les faisceaux de rayonnement sont façonnés par de minuscules feuilles de métal disposées pour s’adapter à la tumeur. Cela minimise les effets secondaires sur les tissus sains. Plusieurs types de cancer ont vu leurs résultats améliorés, notamment le cancer du cerveau, le cancer de la tête et du cou, le cancer du foie, le cancer du poumon et le cancer de la prostate.
  • La radiothérapie guidée par l’image (IGRT) suit la tumeur ou les marqueurs implantés pendant la radiothérapie. Ce type de rayonnement traite les tumeurs dans les zones du corps qui bougent. Cela comprend les cancers des poumons, du foie, du pancréas et de la prostate, ainsi que les tumeurs situées à proximité d’organes et de tissus critiques.
  • La radiothérapie à modulation d’intensité (IMRT) délivre plusieurs faisceaux de rayonnement directement sur la tumeur. Notre équipe d’experts utilise un logiciel de planification spécial pour minimiser la dose aux tissus normaux environnants. Ce type de rayonnement est souvent utilisé lorsque la tumeur est extrêmement proche des organes normaux environnants.
  • L’arcthérapie volumétrique modulée (VMAT) utilise plusieurs faisceaux de rayonnement d’intensités différentes. Lorsque la machine de traitement tourne, le rayonnement est délivré sous tous les angles. Cela concentre la dose la plus élevée de rayonnement sur la tumeur, tout en réduisant le rayonnement sur les organes sains. Le VMAT peut être utilisé pour traiter plusieurs types de tumeurs solides, notamment le cancer de la prostate, le cancer du foie et le cancer du pancréas.

La radiothérapie interne 

La radiothérapie interne utilise une source radioactive à l’intérieur ou à proximité du site du cancer. Les deux types courants de radiothérapie interne comprennent :

  • La curiethérapie implique des matières radioactives implantées dans le corps. Des dizaines de minuscules contenant de l’iode radioactif sont placées sur le site de la tumeur avec une aiguille ou un cathéter spécial. Ceci est fait comme une technique ambulatoire. La curiethérapie est utilisée pour le traitement des cancers de la prostate, du col de l’utérus, de l’endomètre, du vagin et du sein.
  • La radiothérapie peropératoire (RTPO) est utilisée pour traiter une tumeur exposée pendant une chirurgie du cancer. Elle délivre une dose élevée de rayonnement à une zone de traitement exposée chirurgicalement. Les organes et tissus sains environnants sont protégés. Ce type de rayonnement peut être utilisé pour certains cancers gastro-intestinaux et d’autres cancers difficiles à éliminer pendant la chirurgie.

La radiothérapie externe 

La radiothérapie externe est administrée par une machine spécialisée directement sur le site du cancer. Parmi les types de radiothérapie externe, nous avons : 

  • La protonthérapie utilise un faisceau de protons pour irradier directement la tumeur. Un faisceau de protons épouse la forme et la profondeur d’une tumeur tout en épargnant les tissus et organes sains. Il s’agit d’une technique radiothérapie avancée pour traiter les cancers de la prostate, du poumon, de la tête et du cou, du foie, de l’œsophage et du cerveau, ainsi que pour le traitement du lymphome, des cancers pédiatriques et d’autres tumeurs rares.
  • L’accélérateur linéaire IRM est utilisé pour suivre les tumeurs des tissus mous en temps réel pendant l’irradiation. Pendant le traitement, l’IRM obtient constamment des images. Cela permet un contrôle en temps réel du faisceau de rayonnement pendant le traitement. Cela offre la possibilité d’adapter l’émission de rayonnement selon les besoins. Cette technique est utilisée pour plusieurs types de cancer avec une composante des tissus mous, tels que les cancers de la tête et du cou et les cancers gastro-intestinaux.
  • La radiothérapie corporelle stéréotaxique utilise un faisceau de rayonnement plus étroit. Cela nous permet de cibler plus précisément la tumeur. Elle peut être une bonne option pour les patients qui ne sont pas candidats à la chirurgie, et elle peut être utilisée pour divers types de cancer, notamment le cancer du poumon, le cancer du pancréas, le cancer du foie et les cancers qui se sont propagés aux os.

Avant de finaliser un plan de radiothérapie, nos médecins examinent les antécédents médicaux du patient, les rapports de pathologie et les études d’imagerie afin de déterminer le type de radiothérapie optimal pour chaque patient.

Comme chaque plan de traitement est personnalisé, il est important de discuter de vos options de radiothérapie avec votre médecin avant de vous lancer. 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *