La procréation médicalement assistée en sigle PMA regroupe toutes les techniques impliquant la manipulation d’ovules, de sperme ou des deux à l’extérieur du corps humain afin de permettre aux couples infertiles d’avoir un enfant.
Grâce à ses infrastructures médicales de haute qualité, ses médecins de renom et son faible coût de la vie, la Tunisie attire de plus en plus de couples originaires de tous les continents qui sont à la recherche de traitement efficace contre l’infertilité avec un rapport qualité/prix optimal.

fertilite-2

Quelques actes de la procréation médicalement assistée

L’insémination artificielle avec sperme du conjoint

L’insémination artificielle avec sperme du conjoint fait partie des actes de procréation médicalement assistée en Tunisie. Le sperme peut être inséré dans le vagin ou le col de l’utérus.
L’insémination intra-utérine consiste à déposer les spermatozoïdes dans la cavité utérine d’une femme à l’aide d’un tube long et étroit. Ceci est utile si la cause de l’infertilité est liée à une cicatrisation du col de l’utérus, à un faible nombre de spermatozoïdes ou à des spermatozoïdes à faible mobilité.

La stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne est l’utilisation de médicaments pour induire l’ovulation chez les femmes qui n’ovulent pas. Cela peut également être utilisé pour produire une ovulation plus fréquente et prévisible chez les femmes qui ovulent mais qui ont des cycles longs et irréguliers. Ces médicaments stimulent la maturation et la libération de plusieurs ovules.

La congélation d’ovocytes

La congélation d’ovocytes est une méthode pour conserver les œufs récoltés à partir de vos ovaires, pour les féconder ultérieurement. La probabilité la plus élevée d’une naissance vivante dans les programmes de congélation d’ovules se produit lorsque les ovules sont collectés avant l’âge de 36 ans.

La fécondation in vitro

Lorsqu’un ovule et un spermatozoïde sont mis ensemble à l’extérieur du corps de la femme, on parle de fécondation in vitro (FIV). Cela peut produire un embryon. L’embryon est ensuite placé dans l’utérus de la femme où il peut s’implanter et entraîner une grossesse. Il y a plusieurs étapes dans le processus. La première étape est la stimulation de l’ovulation, qui est accomplie en administrant des médicaments pendant quelques jours. Une fois qu’un ovule mûrit, un spécialiste récupère le ou les ovules. Si les spermatozoïdes sont sains, ils sont placés dans la même boîte que les ovocytes et laissés toute la nuit dans un incubateur spécial. Si les spermatozoïdes sont incapables de pénétrer dans les ovules, un seul spermatozoïde peut être injecté dans l’ovule à l’aide d’une aiguille. C’est ce qu’on appelle par injection intracytoplasmique de spermatozoïdes.
Enfin, l’embryon ou les embryons sont placés dans l’utérus de la femme. Les taux de grossesses multiples sont plus élevés lors de l’utilisation de la FIV lorsque plus d’un embryon est implanté. En raison des risques associés aux grossesses gémellaires, de plus en plus de cliniques implantent systématiquement un seul embryon.

Le bilan dont doit disposer un couple en vue d’une fécondation in vitro

Après une consultation détaillée avec votre médecin, ce dernier demandera au couple d’effectuer un bilan afin de déterminer si vous pouvez recourir à la fécondation in vitro en Tunisie.
Parmi les tests nécessaires, nous avons :

  • Test de perméabilité tubaire : Il est également connu sous le nom de test HSG (hystérosalpingographie). Ce test est utilisé pour rechercher des choses qui ne peuvent pas être vues à l’aide de radiographies. Lors de ce test, un agent de contraste est inséré dans la trompe de Fallope à travers l’utérus. Cela permet de savoir si la trompe de Fallope est bloquée et aussi de connaître l’état de l’utérus.
  • Test de réserve ovarienne : Il s’agit d’un test hormonal sanguin qui aide le médecin à connaître la réserve ovarienne et le nombre total d’ovules présents dans l’utérus de la femme. Ce test recherche principalement les hormones telles que la FSH, l’AMH et l’œstradiol. Ces hormones aident à connaître le nombre d’ovules, la muqueuse utérine et la trompe de Fallope.
    Évaluation du sperme : Pour l’évaluation du sperme, un échantillon de sperme sera prélevé et envoyé à un laboratoire pour analyse. Le test de sperme aide à connaître la forme, la mobilité, le nombre et la concentration du sperme. Si le médecin détermine que le partenaire masculin est infertile, l’ICSI peut être suggérée. L’ICSI consiste à insérer du sperme dans l’ovule et c’est une technologie de pointe.
5e545c71e341c_pma_en_nouvelle_caledonie_frame_1237-1292919
  • Tests de maladies infectieuses : avant de procéder à la FIV, le médecin effectuera des tests pour rechercher des maladies infectieuses telles que le VIH, la chlamydia, la rubéole, etc. En effet, les maladies peuvent affecter la croissance du fœtus et peuvent également entraîner des complications dans l’avenir.
  • Test de prolactine et d’hormones thyroïdiennes : L’hormone prolactine est la principale hormone de production de lait maternel et des quantités élevées de cette hormone peuvent affecter la grossesse. Les hormones thyroïdiennes sont utiles pour diverses activités métaboliques. Des niveaux supérieurs ou inférieurs d’hormones thyroïdiennes peuvent également affecter la grossesse. Ce test aide le médecin à décider des bons médicaments pour corriger les niveaux d’hormones.
  • Une échographie testiculaire et vésico-prostatique, etc.

Ce qu’il faut savoir sur la pratique de la PMA en Tunisie

A l’instar de tous les pays, il existe des conditions pour la pratique de la PMA en Tunisie.

  • Le couple devra apporter un acte ou un justificatif de mariage
  • La présence du mari est obligatoire lors du transfert, de la
  • ponction et de la demande de congélation
  • Il est interdit de faire le choix du sexe du bébé
  • La durée moyenne normale du séjour en Tunisie peut varier entre 15 et 20 jours, etc.

Contactez-nous pour planifier votre FIV !

Vous êtes un couple qui remplit les conditions susmentionnées et que vous voulez débuter la procédure de PMA en Tunisie, merci pas de nous contacter sur WhatsApp au +216 29 001 246 ou par mail sur [email protected] pour avoir plus d’informations.